Issu d’une famille modeste, Afonso Alves est né en 1968 dans la banlieue de Sao Paulo.

Après avoir terminé ses études de dessin industriel, il quitte le Brésil à l'age de 20 ans pour se rendre en Europe. Son aventure commence. Il sillonne le continent en auto-stop au grès des rencontres et des petits boulots pour finalement s’installer à Amsterdam où il retrouve ses racines à travers un art martial afro-brésilien : la capoeira, passion et métier qu’il exerce depuis une vingtaine d’années.

Pendant six ans, il vit dans des squats à Amsterdam ; des lieux qui lui permettent de côtoyer des artistes de différents horizons. Cette époque marque ses débuts en tant que peintre.

A travers les formes géométriques, les couleurs chaudes et vives de ses œuvres, on retrouve ses racines, les scènes du folklore brésilien, ses pérégrinations et également l’influence de sa formation initiale. Rapidement, il trouve ses références auprès d’artistes tels que Carybè-Kandinsky et Klimt. Ses peintures évoquent la joie, la gaieté et le souvenir d’un Brésil métissé qui nourrit son âme et son inspiration.